Troisième session de formation : des entrepreneurs agricoles des Régions du centre et du plateau Central sont outillés

Le projet Innovation, Développement Agricole et Liens vers marché pour les jeunes (iDEAL) au Burkina Faso poursuit la mise en œuvre de ces activités, en effet le lundi 18 février a marqué le démarrage de la troisième session de formation au profit des jeunes agripreneurs des régions du centre et du plateau Central. La dite formation s’est déroulée dans la salle de formation de l’Association Yam Pukri, organisation de mise en œuvre dudit projet.

En rappel ; le projet iDEAL vise à accélérer l’accès au marché et le développement de l’entrepreneuriat agricole par l’usage des TIC au milieu des jeunes agripreneurs au Burkina Faso. Le Projet est financé par le Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-EU et mis en œuvre au Burkina Faso par Yam-Pukri, l’organisation pionnière des TIC au Burkina Faso.

Pour cette troisième session de formation, l’équipe du projet idéal a bénéficié de l’appui de Solidar Suisse Burkina et de ses organisations partenaires pour la sélection des participants. A ces jeunes s’ ajoutent ceux qui avaient exprimé le besoin de renforcement de capacités en s’inscrivant sur le formulaire d’appel à candidatures lancé Décembre dernier.

Au total, une trentaine de participants venus des localités de Ganzougou, Bazega, Boussé, Manga, Pô, Gourcy et Komsilga ont pris part à la formation qui a duré cinq (05) jours . Les modules suivants ont été dispensé aux jeunes agripreneurs :
 Module I : Entrepreneuriat et capacités d’affaire en Agrobusiness
 Module II : Initiation à l’informatique (Word, Excel et Internet)
 Module III : Media sociaux (utilisation des réseaux sociaux comme outil de promotion des entreprises)
 Module IV : Utilisation de la plateforme AgriData

Au sortir de cette session de formation les participants s’expriment : Mme Julienne NIKIEMA/KABORE « cette formation aura un impact positif pour mon organisation, en ce sens que je peux désormais rendre visible mes activités pour la recherche des clients, je peux mieux planifier les opérations par rapport à la disponibilité des produits, retrouver facilement la matière première partout au Burkina Faso »

Mlle TENGERI Mariam quand à elle a appris « qu’en tant que jeune entrepreneure nous devons aller à la recherche de l’information afin de bien produire et de bien commercialiser »

L’équipe du Projet iDEAL

    PARTAGER via

  • Twitter